Les non-dits, maîtres silencieux de nos destins...
Mise en ligne le 11.12..2012
Quelle famille n’a pas ses secrets ? Pourtant, petits ou grands, ils risquent d’engendrer de lourds conflits familiaux et individuels qui pèsent sur plusieurs générations.
Helge, honorable bourgeois, fête ce soir ses 60 ans. Réunion de famille, ambiance joyeuse, dîner au champagne. Christian se lève. « Je voudrais proposer le premier toast. Après tout, c’est mon devoir de fils aîné. [...] C’est une sorte de discours de vérité. Je l’ai intitulé : « Quand papa prenait son bain ». [...] Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais papa était un maniaque de la propreté. Il emmenait Linda et moi dans son bureau. Il avait d’abord une chose à régler. Il verrouillait la porte, baissait les persiennes et allumait une jolie petite lampe. Il enlevait sa chemise et son pantalon et nous devions en faire autant. Il nous allongeait sur la banquette verte, qu’on a jetée depuis, puis il nous violait. Il abusait de nous sexuellement. Il avait des rapports sexuels avec ses chers petits. À la mort de ma sœur (NDLR : elle s’est suicidée il y a juste un an), j’ai réalisé que Helge était un homme très propre, avec tous ces bains. J’ai donc pensé qu’il fallait partager ceci avec la famille. Des bains été comme hiver, au printemps, en automne, matin et soir. »...
 
 
 
Santé Solidarité - 10, Quai de Versailles - 44000 Nantes - Tél. 02 40 48 62 75
Permanence de 15h à 18h30 les mardi et mercredi